20 août 2017

Le Chant des Origines, VI, 5

 5   Corps-espritUnique danse,Et si parfois courage manqueEt si le désespoir à l'occasionNous saisit et nous glace,Si de sentir toute la douleur du mondeNous étreint, nous écraseSi d'instant en instant notre vie nous échappe,Si nous glissons comme un navire démâtéSur l'océan insensible du temps,- Redresse-toi mon âme, souviens-toiQue toute chose, belle ou laide, se décompose,Souviens-toi que ce moment présentJamais ne reviendra,Que la douleur autant que le plaisirPasse comme passe le temps,Aller-retour, aller-retour,Du... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 août 2017

Le Chant des Origines: VI, 6

  6   MONTAGNE VIDE   Retirez-vous, disent-ils, sur la montagne videCouchez-vous dans l'herbe tendrePrès d'un ruisseau de mousseRoseaux jasants,Contemplez sans penser les nuagesAutour de la lune jolie, la captieuse, la silencieuse,Et vous serez comme des dieux parmi les hommes ! Hélas, je cherche en vain la montagne videElle est toute encombrée, saturéeDes gens y piaillent comme des piesLe tumulte comme l'orageVous agresse, vous décourage. Vous dites : Erreur, la vraie montagne videC'est le silence du coeur .... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 août 2017

Le Chant des ORIGINES, Chant VI, 7

             7   LA PESTE Lucrèce l'annonce dans ses vers :Demain, la peste... Mais la peste est de tous les temps.Aujourd'hui, comme hier, c'est le lucreMais aujourd'hui le lucre a pris tous les pouvoirsScience, technique et politique,Il commande à la vie, à la mortPlanétaire, totalitaire. Bientôt les mers envahiront les plainesLa faune périra, les latitudesExhiberont le visage cruelD'un désert universel. Par manque d'eau potable, excédés,Les hommes feront guerre sur guerrePour un... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 août 2017

Le CHANT des ORIGINES ; Poésie 18 : Exode

     EXODE          Dès le matin      Cela chante dans ma tête      Je suis branché sur l’univers      Radio spatiale       Immensité !        Il était las des hommes Héraclite      Il se retira dans le temple d’Artémis, à Ephèse,      Aux pieds de la déesse      Il déposa son Grand Œuvre ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 août 2017

AUTOPORTRAIT : poésie 10

                               AUTOPORTRAIT                                                         Poésie 10     ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
16 août 2017

Autoportrait : poésie 10, (suite)

 2           Ingrate, fâcheuse vieillesse         Qui de ses griffes d'hydre acerbe nous laboure !         Si en petits morceaux le corps retourne à la poussière         Puisse, d'élan viril, l'esprit qui piaffe et se rebiffe         Tenir un temps le signe haut contre la mort         Dire le vrai, l'impermanent, le nécessaire         Avant de consentir à la... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 août 2017

Autoportrait : poésie 10 (Fin)

                          7          Poète, où donc est ta mémoire ?           Sur les charniers poussent des fleurs         Nos souvenirs, et les pleurs de notre âme        Arrosent doucement la terre,               Et tout passe, tout passe, et même la souffrance,        Mais il faut... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 septembre 2016

DESIR de SAPPHO : poésie 6

Guy AMEDE KARL                                                                           DESIR DE SAPPHO     SAPPHO, une réputation sulfureuse, un symbole de la souveraine liberté du dire et du désir, avant tout une immense poétesse. Défrichant les textes conservés j'ai voulu rendre à sa parole tout son tranchant, sa chair et son pathos,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 avril 2016

POESIE : CROQUIS de COLLIOURE

   CROQUIS de COLLIOURE                                         OUVERTURE                  En 1905 le destin réunit à Collioure plusieurs peintres célèbres qui, en quelques mois, réalisèrent une quarantaire de tableaux illuminés, célébrant l'exceptionnelle beauté du lieu. On les appela les Fauves.            En 2014 un hasard capiteux me fit... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2016

POESIE 17 : ORIENTALES

    ORIENTALES : POESIE 17      OMBRES MOUVANTES     Les ombres des feuilles Sur le sol ensoleillé Amoureusement Comme dans l'immense espace Dessinent des galaxies.   PS : le tanka est une forme poétique fixe que les Japonais ont pratiquée comme art classique séculaire. Il est entièrement formé d'éléments impairs : cinq vers dont la somme des syllabes est de 31 pieds, le premier vers de 5 pieds, le second sept, le troisième cinq, le quatrième sept ainsi que le dernier. Le vers... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,